Immobilier, attention à l’arnaque au mandat cash

Les arnaques dans le domaine de l’immobilier sont de plus en plus fréquentes sur internet. Les fraudeurs exploitent le statut d’anonymat et la distance pour publier une annonce intéressante sur un site immobilier. La majorité des internautes sont en connaissance de cette pratique frauduleuse. Par contre, certaines personnes non avisées ou qui recherchent urgemment une location peuvent tomber malheureusement dans les pièges. L’une des arnaques qui ont causé de nombreuses victimes est celle du mandat cash. Comment cela s’affiche-t-il sur internet ? Et comment éviter à cette arnaque ?

Qu’est-ce que le mandat cash ? Et comment fonctionne-t-il ?

Le mandat cash est un procédé de paiement permettant à tout un chacun d’envoyer ou transférer de l’argent par intermédiaire des services comme le transfert Western union ou beaucoup d’autres banques postales. Le mandat cash est un système de paiement installé principalement pour envoyer des sommes d’argent pour des besoins urgents. Dans la plupart des cas, ce type d’envoi de l’argent est fait pour des personnes qui se connaissent. Pour faire un envoi de l’argent ou paiement par mandat cash, seules les conditions suivantes devront être remplies.

  • Se rendre à un bureau comme le western union ou un bureau de poste munir de la carte d’identité individuelle.
  • Déterminer et payer le montant à transférer ou à envoyer à un destinataire précis en espèce ou par carte bancaire pour la réception de mandat cash.
  • Transmettre le numéro du mandat à une personne qui est le destinataire voulu de l’argent.

En effet, ce type de transaction intéresse les arnaqueurs sur internet dû au fait que la récupération de l’argent est à la fois facile et discrète en leur faveur. Il suffit d’avoir le numéro du mandat et se rendre dans un bureau de poste pour toucher l’argent sans traçabilité. Cette pratique est également présente dans le domaine de l’immobilier.

Comment l’arnaque mandat cash s’affiche sur internet ?

Des usurpateurs ou de faux propriétaires publient une annonce sur les sites des locations des maisons, d’appartements, une location de vacances qui sont fictives à un prix écrasant la concurrence et à des conditions flexibles. Sans hésiter quand on compare le cours sur le marché et les revendications des propriétaires, les demandes sont nombreuses. Les fraudeurs présentent à la location des immobiliers très sélectifs et attrayants à un prix largement abordable (dans le premier plan, espaces assez grands, tous équipements installés, tous les nécessaires pour attirer les proies). Les arnaqueurs soutiennent leur offre par des informations pertinentes et expliquent un tas de raison pour le prix assez bas comme le déménagement à l’étranger pour cause professionnelle et qu’ils sont dans l’obligation de mettre en vente ou en location leurs biens. Tout un plan bien élaboré pour justifier la transaction de paiement par mandat cash. Les personnes qui cherchent désespérément une location convenable et qui ont une difficulté à s’en procurer quelle que soit la raison comme la limite du budget peuvent céder facilement à la tentation. Les victimes réservent l’offre frauduleuse et paient un gage de garantie et souvent le loyer du premier mois. L’argent est payé dans la plupart de cas par l’envoi par mandat express ou urgent impossible à tracer. Une fois que les sommes convenues sont réglées, les arnaqueurs disparaissent sans laisser de traces et sans remboursement possible.

Le procédé le plus courant : canaliser les acheteurs au paiement en banque Postale

La pratique est devenue courante dans le secteur d’immobilier. Le procédé consiste à convaincre l’acheteur d’envoyer de l’argent sur la banque postal mandataire comme le western union mandat ou autre mandat cash international. En principe, ce mode de paiement est désapprouvé dans la transaction commerciale dans sa globalité. Par contre, certaines victimes tombent dans les pièges pour tenter sa chance par rapport au prix très bas offert par les escrocs. Dans la pratique, les fraudeurs cherchent à tout prix à persuader ses interlocuteurs par de nombreux faux arguments solides pour que ceux-ci puissent mandater une certaine somme d’argent à leur compte. Les arguments sont basés généralement par un établissement de confiance réciproque. Dans la plupart du temps, les extorqueurs envoient un lien à ses proies qui prétend atterrir sur un site d’une banque postale ou une banque ordinaire sur lequel il existe un formulaire prêt à remplir.  Si les personnes remplissent le formulaire en mentionnant toutes les informations nécessaires en particulier le numéro d’identification mandataire, elles seront probablement victimes d’une arnaque. Les informations sont récupérées par les arnaqueurs qui leur permettent en effet de retirer l’argent.

Identifier les pièges des escrocs

Pour éviter les arnaqueurs, il faut savoir repérer, à des détails près, les intentions malhonnêtes sur les sites spécialisés de location. Les fautes de français dans les annonces en font partie. Si ce n’est toujours une identification propre des escrocs, le fait signale les fraudeurs. Les interlocuteurs qui se cachent derrière une fausse annonce parlent avec un ton directif, qui, le long des échanges, a une envie pressant. Ils essaient de dominer leur vis-à-vis en rapportant des preuves que les intéressés par son offre sont d’autant plus nombreux. En effet, les fraudeurs ramènent sur le plateau de nombreuses idées pour justifier ses impasses pour se déplacer. Ils font appel à la compassion pour gagner la confiance de sa proie comme le fait qu’ils sont dans une situation de handicap physique incapable de faire quelque chose qui relève d’un acte d’escroquerie. Les arnaqueurs promettent également un retardement de visite de leurs biens avant le paiement du dépôt de garantie pour de nombreuses raisons bien étalées comme preuve d’honnêteté. Les plus courants de la pratique des escrocs en immobilier sont leur localisation à l’étranger pour mettre les victimes à l’obligation de payer quelques cautions par un mandat cash urgent ou mandat postal. Il est même possible que les arnaqueurs demandent aux victimes de verser quelques sommes d’argent pour la réservation.

Conseils utiles pour éviter les extorquassions en mandat cash dans le domaine de l’immobilier

De nombreux spécialistes ont avancé des précautions simples, mais largement efficaces pour éviter de se faire arnaquer sur les locations et ventes de biens immobiliers. Ils sont catégoriques en toute circonstance de ne pas envoyer de l’argent pour les éventuelles transactions. Le mandat cash ne fait pas partie de mode de paiement sécurisé en ce qui concerne l’immobilier. Ce type de transaction n’est plutôt réservé qu’aux amis, familles et proches en aucun cas pour les commerces. Il est également conseillé de ne pas céder à un paiement de toute sorte tant que les acheteurs n’effectuent pas une visite du bien en question. Le statut juridique interdit aussi bien le paiement qu’après les formalités de vente ou de location établie avec les deux entités les vendeurs et les acheteurs avec une signature mutuelle en bonne et due forme des actes de vente. Pour être beaucoup plus clair, il ne faut pas en aucun cas passer un envoi de l’argent par un mandat cash sur internet notamment le mandat cash urgent qui se cache derrière l’anonymat dans les sites spécialisés en immobilier. Bref, pour éviter les pièges et les escroqueries, il suffit d’adopter un esprit pratique et vigilant : ne rien payer avant la rencontre avec le propriétaire et le notaire. Il faut également comparer les prix sur le marché et prendre de mesure de précaution sur les offres qui s’éloignent des fourchettes de prix proposées par la majorité de vendeurs.