Comment trouver la maison de vos rêves sans perdre de temps

Trouver la maison qui vous convient

Ceux qui cherchent une maison à acheter savent qu’ils devront faire face à une recherche longue et épuisante. À ce stade, il est essentiel de ne pas se laisser prendre au piège de la précipitation et de suivre quelques astuces.

Voici les 4 démarches à effectuer pour rechercher des maisons à vendre :

1. Fixer le budget disponible pour l’achat

Rechercher une maison à acheter signifie souvent se contenter d’un compromis entre la maison de nos rêves et les possibilités réelles qu’offre le marché.

Très souvent, vous pouvez vous retrouver à chercher des maisons qui n’existent pas ou que vous ne pouvez pas vous permettre. Vous devrez donc définir avec précision les caractéristiques que le bien doit avoir et évaluer si celles-ci sont conformes à votre budget.

La recherche pourrait être beaucoup plus longue si vous insistez sur la recherche de maisons que vous ne pouvez pas vous permettre. Essayez d’établir des priorités afin d’accélérer votre recherche.

Bref, restez toujours en contact avec la réalité, en vous demandant de combien d’argent vous disposez réellement, entre l’épargne et l’hypothèque.

2. Voir le plus grand nombre d’annonces immobilières

Ceux qui recherchent une maison le font en se fiant principalement au web, tandis que peu de gens regardent les vitrines des agences immobilières ou les panneaux « à vendre » des maisons à vendre.

Le réseau est sans aucun doute la première chaîne à partir de laquelle on peut chercher.

Les annonces immobilières sur internet sont nombreuses et permettent de consulter les photos, la description et la localisation du bien. Vous pouvez ainsi connaître les caractéristiques des biens et écarter immédiatement ceux qui ne vous conviennent pas.

Les sites de maisons à vendre proposent également le service « d’alerte e-mail », qui vous permet de recevoir par e-mail les annonces qui correspondent à vos critères de recherche, et la fonction « ajouter aux favoris », avec laquelle vous pouvez enregistrer les annonces les plus intéressantes pour les consulter ultérieurement.

En regardant le plus grand nombre possible d’annonces immobilières, vous aurez une idée précise des possibilités de vente que le marché offre, vous connaîtrez les prix et aussi les biens sur lesquels vous pouvez parier avec le budget dont vous disposez.

3. Organiser une visite de la propriété

Une fois que vous avez trouvé un prix intéressant, il vous suffit d’organiser une visite en personne.

Pour vous assurer que la visite en vaut la peine, vous devrez recueillir le plus d’informations possible et poser de nombreuses questions au vendeur ou à l’agent immobilier.

Voici ce qu’il faut vérifier lorsque vous visitez une maison pour la première fois :

Au cours de la visite, vous devrez faire attention à l’état de la propriété et vérifier certaines caractéristiques de la maison. Par exemple, la présence de fissures dans le plafond et les murs, la répartition de l’espace (le nombre de pièces est-il suffisant ?), l’exposition (y a-t-il beaucoup de lumière naturelle ?) sont des détails à ne pas manquer.

N’oubliez pas de tenir compte de la nécessité d’effectuer des rénovations : considérez précisément les coûts et la quantité de travail nécessaire, en particulier dans la cuisine et la salle de bains. Vous devrez planifier toute intervention bien à l’avance, afin de l’ajouter au prix d’achat de la maison.

La visite d’une maison à acheter ne se limitera pas à la propriété, mais vous pouvez en profiter pour faire un tour dans le quartier, évaluer la circulation automobile, la disponibilité des commerces, la commodité avec les transports publics. Vous pouvez le visiter à différents moments de la journée, et surtout tard dans la nuit, afin de vous faire une idée précise du degré de sécurité de la zone choisie.

4. Commencer la négociation avec des idées claires

Avez-vous trouvé une maison qui vous plaît ? Êtes-vous prêt à faire une proposition ? Avant d’entamer la négociation, assurez-vous que votre demande a un sens.

Pour ce faire, vous pouvez comparer des annonces similaires, dans la même région, afin de vous assurer que vous faites une proposition adéquate.

Vous allez devoir fixer le montant exact du décaissement que vous êtes en mesure d’effectuer. L’erreur la plus courante consiste à sous-estimer le montant que vous êtes réellement en mesure de dépenser.

Vous pouvez entamer la négociation à partir d’une proposition avec une réduction de 10 à 20 % par rapport à la demande initiale. Il est évident que votre demande doit refléter le montant que vous êtes réellement en mesure de dépenser.

Vous devrez donc déterminer exactement combien vous pouvez dépenser, en tenant compte non seulement du prix d’achat, mais aussi des frais de notaire et des taxes que vous devrez payer à l’achat de la maison. N’oubliez pas de tenir compte également des frais de courtage si vous faites appel à une agence immobilière.

Une fois que vous avez fait ces considérations, vous pouvez commencer la négociation avec des idées claires.

Parfois, l’achat d’une maison est une décision plus émotionnelle que rationnelle. Ne tombez pas amoureux d’une maison ou ne vous impliquez pas trop car l’accord risque de ne pas être conclu. Soyez donc patient et poursuivez vos recherches sans vous décourager pour trouver la solution qui vous convient.

Où chercher des maisons à vendre ?

Les sites de maisons à vendre sont nombreux et contiennent à la fois des annonces immobilières de particuliers et d’agences offrant un service d’intermédiation.

Si vous êtes novice, le recours à une agence est certainement le meilleur choix et vous permettra d’accélérer considérablement vos recherches. Toutefois, vous devrez ajouter les frais de courtage au prix de vente.

Si vous cherchez un moyen alternatif et sûr d’acheter une maison qui vous fera économiser une somme d’argent substantielle, vous pouvez rechercher des maisons à vendre sur des portails d’enchères en ligne. L’achat d’une maison aux enchères est en fait sans risque, car il s’agit d’une procédure très réglementée et il n’y a pas de frais de notaire ou d’agence.