Comment bien préparer son dossier de demande de prêt ?

La constitution de dossier est sans aucun doute l’une des étapes les plus déterminantes d’une demande de prêt. C’est en effet via ce dossier que l’emprunteur pourra « séduire » son banquier afin que celui-ci soit plus enclin à accorder à son client le meilleur taux de crédit. Si vous désirez donc faire une demande de crédit à votre banque, il convient de monter un dossier en béton afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Avoir un compte propre et un produit d’épargne

Pour parvenir à obtenir facilement un crédit immobilier, la première chose que vous devez assurer, c’est de présenter à votre banquier un compte bien propre sans découverts bancaires. Du coup, la présentation de vos 3 derniers relevés de compte est nécessaire pour que la banque puisse les éplucher de fond en comble. Plus votre compte est « clean », plus vous pouvez montrer à votre banquier que vous gérez parfaitement votre argent et que vous n’aurez pas des difficultés à rembourser le prêt.

D’autre part, au moment de l’analyse de votre dossier, votre banquier va aussi vérifier si vous êtes un bon épargnant ou pas. Si vous disposez dans ce cas d’une épargne conséquente, pour la banque, c’est déjà une grande preuve de votre capacité de remboursement. Car si jamais, vous ne parvenez pas à rembourser les mensualités, la banque pourra directement utiliser votre compte épargne.

Prouver à la banque votre solvabilité !

Au moment de la constitution de votre dossier de demande de prêt bancaire ou prêt immobilier, veillez à ce que les éléments importants permettant de convaincre la banque de la solidité de votre dossier soient bien présents. Parmi ces éléments, il y a l’apport personnel. À vrai dire, votre apport personnel doit représenter au moins 10% du prix du bien que vous vouliez acheter, par exemple, si vous souhaitez procéder à l’achat d’une maison ou d’un appartement. Puis, il y a le taux d’endettement qui ne doit jamais au grand jamais dépasser les 33% sous peine que votre demande soit directement rejetée. Pour ce qui est du quotient familial, celui-ci ne doit pas être inférieur à 4 800€ environ.

Ainsi que votre stabilité professionnelle

La situation professionnelle de l’emprunteur est aussi l’un des détails les plus importants pour la banque. Plus votre situation personnelle est impeccable, plus la banque sera plus encline à accepter votre demande, et pourquoi pas de vous accorder le meilleur taux de crédit ? C’est pourquoi elle s’intéresse principalement aux personnes dotées d’un contrat de travail en CDI et qui disposent d’un revenu régulier et durable, idem pour ce qui est des personnes dont leur ancienneté au travail est importante.