Quel choix faut-il faire : acheter ou louer une maison ?

De nombreuses personnes se demandent s’il est plus pratique pour un citoyen ordinaire d’acheter une maison ou de décider de la louer pour toujours. Au fil des ans, cette question a incité de nombreux hommes d’État et experts économiques à analyser le problème en profondeur et à se poser des questions susceptibles d’y répondre scientifiquement.

Dans l’une des études les plus récentes, publiée par le professeur Isaac C. Tabner de la Stirling Management School, déclare qu’en termes purement mathématiques, louer est moins cher qu’acheter. Toutefois, cela ne tient pas compte des coûts dits accessoires, tels que les frais d’entretien et d’assurance logement nécessaires, ainsi que des cadres économiques plus ou moins favorables à un moment donné.

En fait, ceux qui achètent une maison ne pourraient profiter de ses avantages qu’après de nombreuses années, au cours desquelles le facteur d’inflation pourrait littéralement faire échouer les plans initiaux du propriétaire. Lorsque vous envisagez de louer une maison ou de contracter un prêt hypothécaire, il est bon d’aborder certains points en profondeur.

Alors, faut-il acheter une maison ou louer ?

Comme pour toute chose, il y a évidemment des avantages et des inconvénients dans les deux scénarios. Si, d’une part, ceux qui achètent une maison ont, pour ainsi dire, la sécurité d’avoir un toit sur la tête et de laisser quelque chose en héritage à leurs enfants, d’autre part, les dépenses à affronter au fil des ans sont, toujours, présentes et ont un impact important sur les finances nationales.

D’autre part, les locataires ont la liberté de déménager quand ils le souhaitent, en choisissant de changer de maison chaque fois que quelque chose ne les convainc pas ou est absolument nécessaire, par exemple en vue de la naissance d’un enfant ou lorsque le quartier qui les accueille a tendance à perdre son charme et à devenir dangereux. Cependant, la redevance mensuelle payée apparaît aux yeux de la plupart des gens comme de l’argent jeté au vent, car en fait le locataire n’a plus rien de concret entre les mains.

Faut-il vendre ou louer ?

La tendance actuelle est celle de loyers de plus en plus élevés, qui poussent, souvent, inévitablement les utilisateurs vers des solutions alternatives. Un citoyen ordinaire voit, donc, dans la stipulation d’un prêt la meilleure option, allant considérer cette opération comme une sorte d’investissement. Il vaut, donc, mieux acheter une maison ou louer ? Les propriétaires peuvent à leur tour envisager de louer la propriété à des tiers, obtenant ainsi un rendement économique sûr et constant, surtout s’ils ont déjà une maison à habiter.

D’un autre côté, il y a ceux qui décident de vivre pour toujours à loyer, surtout les personnes qui préfèrent investir dans des voyages, des expériences et des aventures plutôt que d’acheter une maison à eux. Dans ce monde moderne, ultra-mondialisé et plein d’opportunités, il est peut-être limitatif de rester immobile à un endroit, surtout pour les jeunes et pour ceux qui ont la capacité de construire leur avenir n’importe où dans le monde.

Tout cela est très fascinant si ce n’est que ceux qui ont déjà fondé une famille, ou qui ont l’intention de le faire, doivent nécessairement tenir compte d’aspects tels que : l’école des enfants, la proximité des parents qui peuvent leur apporter de l’aide, la stabilité émotionnelle et la possibilité pour les enfants de nouer des amitiés dès leur plus jeune âge. Il semble évident qu’il s’agit de priorités distinctes, différentes dans chaque cas.

Acheter ou louer une maison : le pour et le contre

Les avantages et les inconvénients de l’hypothèque et du loyer peuvent être analysés plus en détail, ce qui permettra de définir la meilleure option pour chaque individu. À commencer par la possibilité d’acheter une maison, il est clair que ceux qui achètent une maison ont et auront toujours la pleine liberté de décider de ce qu’ils veulent en faire. En ce sens, le propriétaire pourra planifier les travaux d’entretien, prévoir les changements dans la disposition des meubles et des murs, commander des travaux de décoration et bien plus encore, sans avoir à rendre de comptes à qui que ce soit.

En outre, pour ceux qui achètent, exclusivement pour ce qui concerne la première maison, vous pouvez actuellement bénéficier d’un allégement fiscal important, avec des charges et des intérêts qui peuvent être inclus comme déductibles dans la déclaration d’impôt, jusqu’à un maximum de 19 %. Il est évident que des conditions de base doivent être remplies, comme la nécessité pour la personne qui commence le prêt hypothécaire de résider en Italie et que la propriété soit sa résidence principale, pendant toute la durée du prêt. Parmi les inconvénients, pour ceux qui décident d’acheter une maison, il y a, par exemple, la difficulté de pouvoir se concentrer sur d’autres types d’investissement et l’impossibilité déjà mentionnée de déménager si vous trouvez un emploi dans une nouvelle ville ou si la famille s’agrandit.

L’un des avantages de la location est que vous pouvez changer de maison quand vous le souhaitez, en optant peut-être pour des logements de plus en plus beaux et spacieux, sans contraintes et donc, en toute liberté pour dépenser vos économies d’une autre manière. Si les principales raisons de payer un loyer mensuel sont la difficulté de parvenir à une stabilité et le fait d’être strictement dépendant des décisions du propriétaire, qui peut décider de ne pas renouveler un contrat de location, par exemple, obligeant ainsi le locataire à chercher une autre solution de logement dans un court laps de temps. En fin de compte, meilleure hypothèque ou meilleur loyer ? Elle dépend, toujours, des besoins de l’individu, des projets et des évolutions de chaque condition de travail.

Un excellent compromis : acheter une maison aux enchères

Mais aujourd’hui, il existe une troisième option, pour ceux qui ont besoin de se mettre un toit sur la tête, qui leur permet d’économiser de l’argent et d’obtenir la maison de leurs rêves sans trop affecter leurs finances. Cette solution est celle des biens vendus aux enchères, le plus souvent issus de saisies et d’opérations de faillite à l’encontre de particuliers ou d’entreprises insolvables. L’intérêt d’acheter une maison aux enchères réside, principalement, dans les chiffres très bas qui identifient la base de l’achat, les sommes à partir desquelles essayer de gagner un lot particulier, ainsi que dans la possibilité de suivre l’appel d’offres, même depuis son domicile ou son travail, via un simple PC.